Vie quotidienne à Damas quadrillée par les forces de sécurité d'Al-Assad

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

La situation en Syrie, après deux ans de guerre civile, est difficile à appréhender pour les journalistes. Mais ce dimanche 2 juin, une équipe de reporters de France 2 est dans la capitale Damas. Alors qu'un attentat à la voiture piégée a fait neuf morts du côté des forces syriennes de sécurité, la vie continue pour les habitants, résignés, fatalistes.

Sous des tirs d'artillerie hors de la ville et les passages incessants des avions de chasse, une député indépendante, mère de famille, a bien voulu décrire la capitale syrienne, quadrillée par les troupes de Bachar Al-Assad : "On critique le régime quand il faut le critiquer, mais les réformes, on ne peut pas les faires quand on pas une stabilité", dit-elle. Le lycée français de Damas, repris par les parents d'élèves après le désengagement de la France, est toujours dirigé par un Français à la retraite. Voici le reportage et les analyses de nos confrères Renaud Bernard et Giona Messina.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article