Test : Nokia Lumia 625

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

Introduction

Nokia ne cesse d'agrandir sa famille Lumia. Le Lumia 625 mise sur un prix de vente assez bas et une connectique 4G pour démocratiser le nouveau super réseau des opérateurs. Le smartphone se vend à 300 euros hors abonnement et est disponible à partir d'un euro avec un abonnement Sosh et Orange. Embarquant le plateforme Windows Phone 8, le 625 affiche un écran 4,7 pouces qui jouit d'une définition WVGA (800 x 480 pixels). La plus grande taille d'afficheur pour un Lumia. La technologie super-sensitif est de la partie pour ceux qui ne veulent pas enlever leurs gants pour utiliser l'écran tactile. Le gabarit du smartphone est agréable avec des dimensions de 133,2 x 72,2 x 9,2 mm et un poids de 159 grammes. Du côté du processeur, on retrouve un Qualcomm Snapdragon S4 avec deux coeurs cadencés à 1,2 GHz. Pour la mémoire RAM, il faudra se contenter de 512 Mo. Terminal de milieu de gamme, le Lumia 625 n'embarque qu'un appareil photo 5 millions de pixels. On retrouve les logiciels photo de Nokia comme PhotoBeamer, Studio Créatif et Nokia Smart Cam. Pour les mélomanes, Nokia Musique intègre les options Mix Radio et Concerts. Le stockage des morceaux s'effectue sur la mémoire interne de 8 Go ou via le port d'extension mémoire sous le capot. Pour le guidage, faites confiance à Here Drive, Here Maps et Here Transit. Compatible 4G, le Nokia Lumia 625 est également à l'aise sur le Wifi et le Bluetooth. Seul le NFC manque à l'appel. Enfin, la batterie intégrée est un modèle 2000 mAh

Coffret

Si le Nokia Lumia 625 est disponible avec plusieurs coques de couleur, ne comptez pas en retrouver deux dans le coffret. Il faudra vous contenter d'un seul modèle. Pour le reste, rien de nouveau avec un chargeur, un câble USB et un kit stéréo pour le moins basique.

Design

Pas de design révolutionnaire sur le Nokia Lumia 625 qui arbore toujours une coque colorée et un large écran tactile en façade. Vous aurez le choix entre une coque verte, blanche, noire, rouge ou jaune. Au dos de l'appareil, on trouve un capteur 5 millions de pixels accompagné d'un flash. Le haut-parleur est au bas du capot arrière. Ce dernier s'enlève assez difficilement et dévoile une batterie que vous ne pourrez pas ôter sans l'aide d'un tournevis ainsi que les ports pour la carte microSD et la microSIM. Au sommet de la coque arrière, on trouve la prise jack 3,5 mm. Les tranches affichent une épaisseur de 9,2 mm et abritent les touches pour ajuster le volume, le bouton d'alimentation et la touche raccourci pour accéder à l'appareil photo. En façade, l'écran 4,7 pouces dispose de bordures moyennes. Au sommet, on trouve l'objectif secondaire et à l'opposé les touches habituelles de commande de la gamme Lumia. A l'usage, le terminal est un peu lourd en main. La finition est très robuste et le revêtement de la coque arrière est plutôt agréable et ne semble pas se rayer trop facilement.

Test vidéo du Nokia Lumia 625

 


 

Utilisation générale

Ecran

Le Lumia 625 est le smartphone Nokia sous Windows Phone avec la plus grande dalle jamais développée. Si on apprécie la bonne taille de l'écran du Lumia 625 avec sa diagonale de 4,7 pouces, on regrette une résolution un peu trop juste de seulement 800 x 480 pixels. De manière générale, cette définition n'est pas trop handicapante, sauf quand vous commencez à lire du texte à l'écran. La résolution du texte est assez moyenne et une lecture trop prolongée peut devenir pénible. Heureusement, les couleurs et la luminosité sont très bonnes. La lisibilité en plein soleil est très agréable. Pour assurer la robustesse de sa dalle, Nokia fait confiance au verre Corning Gorilla 2. Les résultats sont très probants puisque nos clefs ne sont pas parvenues à rayer l'écran. Comme sur tous ses derniers terminaux Lumia, Nokia a intégré la technologie super-sensitif qui permet d'utiliser la dalle, même avec des gants.

Performance

9538 ! Voici le score du Nokia Lumia 625 au benchmark AnTuTu. Un résultat moyen qui ne place pas le terminal parmi les plus véloces du moment. On s'en doutait un peu avec un prix de vente aussi faible et un modèle Qualcomm Snapdragon S4 avec deux coeurs cadencés à 1,2 GHz. On est loin des configurations haut de gamme. Heureusement, Windows Phone 8 s'illustre une nouvelle fois par sa réactivité. La plateforme est rapide, que ce soit dans le défilement des menus ou le chargement de la plupart des applications. Attention toutefois, les logiciels nécessitant une connexion au Web sont un peu plus lents à se charger. Il n'est pas rare de devoir attendre quelques secondes avant de pouvoir utiliser Here Maps. Plus surprenant, nous avons connu le même souci avec Nokia Musique qui peut mettre plus de 5 secondes à s'ouvrir. Si le multi tâche est plutôt bien géré, certains jeux, notamment des titres 3D, ont parfois un peu de mal à tourner sans ralentissement.

Autonomie

Avec sa batterie 2000 mAh et sa fonction d'économie d'énergie, nous pensions que le Lumia 625 allait se situer dans la moyenne des terminaux actuels. Bonne surprise, il est meilleur que la plupart des smartphones du marché. Notre test habituel en vidéo épuise l'appareil de seulement 4%. Testée de manière intensive, il nous aura fallu une grosse trentaine d'heures pour venir à bout de la batterie.

Les applications Nokia à l'honneur

Comme sur l'ensemble de ses terminaux Windows Phone 8, Nokia a personnalisé le Lumia 625 avec ses applications maison. En plus de Nokia Musique (développée ci-dessous), on retrouve toute la panoplie des logiciels destinés au guidage. Maps s'adresse essentiellement aux piétons avec des cartes précises et une géolocalisation rapide. Drive est parfaitement étudié pour un guidage en voiture avec un système d'annonce vocale et des fonctionnalités permettant de contrôler votre vitesse ou de vous avertir en cas de radars et de dangers. Transit s'adresse davantage aux adeptes des transports en commun avec un calculateur d'itinéraires très performant qui fonctionne en symbiose avec Maps pour vous guider jusqu'à la porte de votre rendez-vous et pas uniquement à la sortie du métro.

Pour ceux qui ne veulent pas utiliser Internet Explorer, Nokia Xpress est de la partie. Ce navigateur est optimisé pour un chargement rapide des pages et une compression importante pour des téléchargements plus véloces. A l'usage, nous avons principalement utilisé IE. Windows Phone oblige, on retrouve les logiciels Microsoft comme One Note, Office ou Skydrive.  

Musique

Vous délaisserez bien vite le lecteur musical de Windows Phone pour faire confiance à la solution Nokia Musique. L'application est très agréable à utiliser. En dehors du lecteur classique, on retrouve l'application Créer un mix qui permet de créer vos propres playlists, réalisées à partir de la sélection de trois artistes. Vous devrez juste éviter de zapper trop de fois au risque de ne plus pouvoir le faire ensuite. Notez qu'une version payante est également disponible pour plus de liberté. Mix Radio se charge de recenser les titres par genres. Une option permet de mettre des playlists hors connexion pour les écouter quand vous le souhaitez sans forcément disposer d'une connexion. Idéal en avion par exemple. Boutique permet d'acheter des albums ou juste des morceaux. Enfin, Concerts se charge de géolocaliser les évènements musicaux se déroulant à proximité de vous. il est même possible d'acheter vos billets en ligne. Concernant l'acoustique du 625, le haut-parleur séduit par sa puissance. Cerise sur le gâteau, le fait de monter le volume ne nuit pas trop à la qualité et les débuts de saturation n'apparaissent qu'à très haut volume. Notez que plusieurs réglages sont disponibles, mais il faudra raccorder le casque pour en profiter. L'égaliseur est plutôt efficace avec de nombreux profils préconfigurés. Vous pourrez également l'ajuster manuellement. L'option Dolby est un peu moins convaincante et ne modifie pas suffisamment les tonalités. L'option de mise à niveau audio de tous les morceaux est très appréciable. Pour emmagasiner le plus de morceaux possible, nous vous conseillons d'investir dans une carte microSD car la mémoire interne se limite à 8 Go et vous ne pourrez profiter que d'environ 6 Go pour vos données.

Photos et vidéo

Smartphone milieu de gamme, le Nokia Lumia 625 embarque un appareil photo 5 millions de pixels. L'application est accessible via la touche dédiée sur la tranche. En extérieur, le rendu est plutôt agréable. Certes, le niveau de détails est un peu juste et la balance des blancs présente une légère tendance au rosissement, mais les clichés sont lumineux à souhait et les hautes lumières ne sont pas trop rapidement brûlées. En intérieur, le rendu est moins convaincant avec un niveau de détails un peu faible. La mise au point, un peu lente, engendre parfois quelques zones de flou. Le flash LED est un poil trop juste pour être vraiment utile. On retrouve la série de logiciels photo Nokia pour ajouter des effets ou réaliser des montages : PhotoBeamer, Studio Créatif et Smart Cam. La vidéo en 1080p est très agréable avec des images nettes et une fluidité correcte. Le son est très bien capté. Il faudra juste faire attention à être bien stable pour éviter les saccades dans vos réalisations.


 

Conclusion

De la 4G pour moins de 300 euros, voici le principal argument de vente du Lumia 625. Veillez cependant à vous assurer que vous êtes sur une zone couverte par ce réseau. Le terminal offre bien d'autres atouts. Sa batterie est performante et vous éloigne du chargeur pendant plus d'une journée facilement. L'écran est agréable tant que vous ne vous lancez pas dans la lecture de l'oeuvre intégrale de Zola. La fonction musicale ainsi que les différents services made in Nokia sont toujours aussi performants. Seuls les photographes et les gros joueurs seront déçus. Le processeur fait parfois un peu des siennes, mais assure l'essentiel.

Les Plus
  • Grand écran
  • Applications Nokia embarquées
  • Compatible 4G
  • Prix de vente intéressant

les Moins

  • Résolution de l'écran
  • Résolution de l'appareil photo
  • Mémoire interne un peu juste
  • Temps de latence parfois

Par http://www.mobiles-actus.com/

 

Menus du Nokia Lumia 625

Photos prises avec le Nokia Lumia 625

Publié dans Médias

Commenter cet article