Municipales : dernier sondage avant le vote

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

Marianne et l’institut de sondages OpinionWay livrent, en exclusivité, le tout dernier sondage avant le premier tour, dimanche, des élections municipales. L’abstention s’annonce record, la mobilisation à gauche risque de faire défaut et le FN peut être présent au second tour dans près de 300 villes…


Question : Au premier tour des élections municipales dimanche prochain, pour laquelle des listes suivantes y aurait-il le plus de chances que vous votiez dans votre commune ?
Question : Au premier tour des élections municipales dimanche prochain, pour laquelle des listes suivantes y aurait-il le plus de chances que vous votiez dans votre commune ?

CE QU'IL FAUT RETENIR :
 
- Et la grande gagnante devrait être… l’abstention !
D’après notre étude OpinionWay - Marianne, la participation nationale pourrait s’établir entre 58% et 62%, soit une baisse de 8,5 à 4,5 points par rapport au scrutin de 2008. Pour quelles raisons ? D’une part, la campagne n’a suscité que peu d'entrain. Seuls 18% des sondés déclarent que la campagne municipale les a « beaucoup » intéressés… A cela s’ajoute une explication technique peu relevée par la presse nationale : la fin du « panachage » des listes dans les communes de 1 000 à 3 500 habitants…
 
- Les sympathisants PS peu mobilisés
L’impopularité de François Hollande et celle de son gouvernement ne font aucun doute. La mobilisation des électeurs traditionnels du PS risque donc de faire défaut : ils ne sont que 66% à affirmer avoir l’intention de voter contre 74% des sympathisants UMP. Néanmoins, les personnes interrogées s’exprimeront d’abord, disent-elle, sur « le projet du candidat » (64%), « le bilan du maire sortant » (63%), « la personnalité des candidats » (51%). La volonté d’exprimer son « mécontentement à l’égard du gouvernement » arrive en quatrième position (35%) et est principalement avancée par les électeurs de Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy à la présidentielle de 2012.
 
- Une vaguelette UMP… plutôt qu’un tsunami
Si la mobilisation s’annonce plus forte à droite, elle ne conduira pas nécessairement à un tsunami électoral pour l’UMP : « Il faut s’attendre, au niveau national, explique Bruno Jeanbart, directeur général adjoint d’OpinionWay, à un écart gauche-droite favorable à la droite (46% contre 42% dans notre enquête). Mais pour autant, de nombreuses villes, notamment les plus grandes, étant aujourd’hui bien ancrées à gauche, cela ne se traduira pas forcément par une “vague bleue” en termes de gains de villes. »
 
- Un FN présent au second tour dans près de 300 villes ?
Notre enquête place le FN à 6% d’intentions de vote. Un score qui, d’après les projections d’OpinionWay, permettrait au FN « de passer les 10% dans un peu moins de 300 communes ». Mais « en cas de poussée forte dimanche, plus forte que celle mesurée à ce jour, prévient Bruno Jeanbart, ce sont même potentiellement 500 villes qui sont concernées ». Au final, le parti de Marine Le Pen pourrait envisager conquérir entre 3 et 15 villes parmi lesquelles Hénin-Beaumont, Saint-Gilles et Brignoles.
 
- Des impôts(pulaires)
Le « ras-le-bol fiscal » n’est visiblement pas retombé. Les « impôts locaux » apparaissent dans notre enquête comme le premier « enjeu » de ce scrutin. Cité par 46% des sondés, ce sujet arrive loin devant le « cadre de vie et l’environnement » (36%), la « sécurité » (30%), le « développement économique et la création d’emplois » (27%)...

________________________________________


Le sondage est consultable dans son intégralité en cliquant sur le lien ci-dessous :



Méthodologie :
 
Étude réalisée auprès d’un échantillon de 1 005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus inscrite sur les listes électorales.
 
L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, catégorie d’agglomération après stratification par région.
 
Mode d’interrogation : L’échantillon a été interrogé en ligne sur système Cawi (Computer Assisted Web Interview).
 
Dates de terrain: les interviews ont été réalisées les 19 et 20 mars 2014.
 
OpinionWay rappelle par ailleurs que les résultats de ce sondage doivent être lus en tenant compte des 
marges d'incertitude : 2 à 3 points au plus pour un échantillon de 1 000 répondants.
 
La notice de cette enquête est consultable à la commission des sondages.
 
OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252.

 

Par http://www.marianne.net

Publié dans Dans l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article