Michael Schumacher est "dans un état critique" après un accident de ski

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

Le champion de formule 1 a chuté à Méribel, en Savoie alors qu'il évoluait sur un secteur hors piste. Il "souffrait d'un traumatisme crânien grave avec coma à son arrivée" à l'hôpital de Grenoble où il a été opéré.

Le pilote de F1 Michael Schumacher, le 30 août 2012 à Spa-Francorchamps, en Belgique.

 

'Allemand Michael Schumacher s'est gravement blessé dimanche 29 décembre. Le septuple champion du monde de formule 1 a été victime d'un traumatisme crânien sévère en skiant à Méribel (Savoie). L'ancien champion "souffrait d'un traumatisme crânien grave avec coma à son arrivée, qui a nécessité immédiatement une intervention neurochirurgicale", a annoncé dans un communiqué officiel le CHU de Grenoble, où il a été hospitalisé dans l'après-midi. "Il reste dans un état critique" a ajouté le centre hospitalier universitaire.

L'ancien pilote a fait une chute et a reçu un choc à la tête, alors qu'il évoluait sur un secteur hors piste en compagnie d'autres personnes, selon Europe 1. "L'accident s'est produit vers 11 heures dans un secteur non balisé entre les pistes Georges Mauduit et de la Biche", précise la station savoyarde. Selon le directeur de la station, Christophe Gernigon-Lecomte, Michael Schumacher portait un casque au moment de l'accident mais sa tête a vraisemblablement heurté une pierre.

Un neurologue parisien à son chevet

Dans un premier temps, les premiers éléments étaient rassurants sur l'état de santé de l'ancien pilote allemand, son pronostic vital n'étant pas engagé. Mais le directeur de la station savoyarde a indiqué qu'un neurologue parisien, le docteur Gérard Saillant, était arrivé dans l'après-midi au chevet du champion. Le professeur, ancien chef de service orthopédique et traumatologique de la Pitié-Salpétrière à Paris et qui dirige aujourd'hui l'Institut du cerveau, est arrivé à l'hôpital dans une voiture de la gendarmerie. Le neurologue a déjà opéré l'ancien champion.

En fin d'après-midi, quelques admirateurs du champion sont venus devant l'entrée des urgences de l'hôpital, coiffés de casquettes aux couleurs de Ferrari, l'ancienne écurie de l'Allemand. L'ancien pilote français Olivier Panis, qui a côtoyé Schumi sur les circuits de 1994 à 2004, est lui aussi venu aux nouvelles sur place. Devant les journalistes, le pilote lyonnais a fait part de son "inquiétude" sur l'état de santé de son ami. Plus tard, c'est le pilote français Romain Grosjean qui a souhaité sur Twitter que Michael Schumacher se remette vite.

 

Par http://www.francetvinfo.fr/

Publié dans Dans l'actualité

Commenter cet article