Malaise à Emmaüs

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

Les mises en garde de l'inspection du travail sur l'organisation de l'association se sont multipliées.


LCHAM/SIPA
LCHAM/SIPA

Philippe Huart n'est plus en grève de la faim. Le responsable de communauté Emmaüs et délégué syndical SUD s'est privé de nourriture pendant dix jours pour interpeller la direction sur le mal-être des salariés du mouvement. En première ligne face à la souffrance et à la misère, les permanents sont épuisés. Arrêts maladie, droits d'alerte, conflit social inédit en 2010... «L'Association de communautés Emmaüs [ACE] n'a pas mis en œuvre les mesures nécessaires pour protéger la santé physique et mentale des salariés», relevait, en mars 2012, l'inspection du travail, dans une mise en demeure que Marianne s'est procurée. Et ce, alors que la direction d'Emmaüs avait reçu de nombreux avertissements internes et des rappels des services de l'Etat, souligne encore l'avis.

Un mois plus tôt, un rapport d'audit sur les conditions de travail des responsables de communauté dénonçait déjà une «organisation pathogène». Pour beaucoup, c'est la réforme de 2008, pilotée par Martin Hirsch, qui a généré ce malaise social et fait perdre à Emmaüs son «sens». «Certains ne se retrouvent plus dans un mouvement à la dérive, de plus en plus institutionnalisé et de moins en moins alternatif», déplore le syndicat SUD. Le président de l'ACE, Frédéric Kozubski, assure pour sa part qu'à Emmaüs «l'humain est prioritaire». «Nous avons pris la situation à bras-le-corps», jure-t-il, insistant sur la mise en place d'un «accompagnement de qualité», d'un renforcement de la prévention et de la présence d'une psychologue clinicienne. Jusqu'à la prochaine crise ?


CE QUE "MARIANNE" EN PENSE
Le mouvement créé par l'abbé Pierre en 1949 ne semble plus en phase avec sa mission. Comme beaucoup de structures de lutte contre la précarité, Emmaüs s'est professionnalisé. A la manière d'une entreprise qui, logiquement, génère son lot de souffrance au travail.

 

Par Clotilde Cadu - http://www.marianne.net/

Publié dans Dans l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article