Les journalistes maliens rendent hommage aux deux reporters de RFI

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

A Bamako, des journalistes brandissaient des pancartes dont l'une portait l'inscription suivante : "Personne ne réussira à tuer les consciences du monde".

 

 

 

 

Des centaines de journalistes maliens ont organisé une marche silencieuse, lundi 4 novembre, dans les rues de Bamako, pour rendre hommage aux deux journalistes français tués samedi dans la région de Kidal, dans le nord du Mali. Une délégation de la direction de Radio France Internationale (RFI), où travaillaient les deux journalistes tués, Ghislaine Dupont et Claude Verlon, venue organiser le rapatriement de leurs corps en France, a participé à cette marche. Quelques hommes politiques maliens se trouvaient également dans la foule.

Le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta, s'est engagé à "tout faire" pour retrouver les assassins des journalistes français. Il a fait cette déclaration en recevant la délégation conduite par Marie-Christine Saragosse, présidente de France Médias Monde, la holding qui supervise RFI.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article