Les Français jouent aux jeux vidéo plus de 12h par semaine

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

Selon une étude de l’institut GfK, les Français jouent chaque semaine plus de 12h aux jeux vidéo, soit 2h de plus qu'en 2011. Une hausse en partie due à l’explosion des tablettes et des smartphones.


Exposition Japan Expo - A. Gelebart/20 MINUTES/SIPA
Exposition Japan Expo - A. Gelebart/20 MINUTES/SIPA
Les Français jouent un peu plus de douze heures par semaine aux jeux vidéo selon une étude REC+ de l’institut GfK. De quoi donner un coup de cafard à nos vieux livres dont la lecture est en baisse, tout comme le temps dédié à l'écoute de la musique. Il y a deux ans, 10h14 hebdomadaires étaient consacrées aux jeux vidéo. Comment expliquer cette augmentation?

La démocratisation des smartphones et autres tablettes tactiles est un premier facteur. Depuis plus d’un an, la pratique nomade des jeux vidéo augmente, notamment avec l’apparition du « casual gaming » comme l’explique Gaël Babarit, analyste de GfK. Le « casual gaming », la forme de jeux adaptés aux joueurs occasionnels se traduit par exemple par la possibilité de jouer dans les transports. Si bien qu’en un an, le nombre de Français à s’être procuré des applications ou des jeux sur tablette ou mobile a grimpé de 50%. Cependant, les jeux sur smarthpone (9% des joueurs), et ceux sur tablette (15%) sont encore loin derrière les 40% de joueurs qui préfèrent commencer une partie sur ordinateur.
 
Qu'en est-il des autres nations ? Aux Etats-Unis, 3 Américains sur 4 jouent aux jeux vidéo selon l’institut NPD. Cependant, le problème est plus profond dans ce pays. Selon une étude américaine citée par la Mission ministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT), 50% des adeptes d’un jeu de rôles en ligne se considèrent comme dépendants. De plus en plus relayé par les médias, ce problème d’addiction aux jeux vidéo inquiète. Les jeux vidéo sont-ils dangereux ? Provoquent-ils la violence ? Là encore les études fleurissent et se contredisent…

Néanmoins, selon le professeur de neuroscience à l’Université de Rochester (NY), Daphné Bavelier, la pratique des jeux vidéo peut contribuer à améliorer nos fonctions cognitives. Les jeux vidéo aiguiseraient, selon cette étude, nos réflexes. Et chaque type de jeux aurait une propriété différente. Les jeux de tir par exemple, accentueraient notre niveau d’attention et nos aptitudes visuelles. Les joueurs de jeux d’actions quant à eux, seraient plus à même de détecter la présence d’une voiture devant pour freiner à temps dans un brouillard... Difficile donc de mettre les jeux vidéo sur le banc des accusés. Le nombre d’incidents violents causés par ces derniers est infime face à l’ampleur du nombre de joueurs dans le monde.
Par Charles des Portes - http://www.marianne.net/

Publié dans Dans l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article