Le vote blanc au rabais

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

L'Assemblée nationale a enfin voté la reconnaissance du vote blanc. Il faut apporter cependant deux bémols à ce satisfecit.


Illustration - SIPA
Illustration - SIPA

L'Assemblée nationale a enfin voté la reconnaissance du vote blanc. Cette heureuse initiative permettra de ne plus jeter dans le même sac bulletins blancs et bulletins nuls.

Il faut apporter deux bémols à ce satisfecit.

1) La mesure n'entrera en vigueur qu'aux européennes et non aux municipales.

2) S'ils ne seront plus mélangés avec les nuls, les bulletins blancs ne seront toujours pas comptabilisés dans les suffrages exprimés. Le prétexte officiel consiste à dire qu'il ne faut pas trop amoindrir les scores des candidats.

Lors de l'élection présidentielle de 2012, François Hollande a-t-il été élu avec 51,64 % des voix au second tour ? Alors qu'en enlevant les bulletins blancs ou nuls, il n'aurait recueilli que 48,63 % des voix.

Cela ne change rien au résultat final. Il s'agit ainsi de sauver les apparences en gonflant artificiellement le score des uns et des autres, quitte à faire passer à la trappe un vote blanc encore pris avec des pincettes.

 

Par http://www.marianne.net/

Publié dans Dans l'actualité

Commenter cet article