La bataille de la 4G

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

La 4G est une nouvelle technologie que les différents opérateurs considèrent comme une aubaine. Les hostilistés sont donc ouvertes.

 

 

 

 

 

 

Plus de 3.000 antennes de 4G ont été installées en un an dans tout le pays. Jusqu'à 4 fois plus rapide, elle est l'enjeu d'une guerre commerciale entre opérateurs. Tout est bon pour convertir les futurs clients.

Prix minimum d'un forfait 4G : 30 euros par mois. Les opérateurs espèrent ainsi faire remonter les tarifs de la téléphonie. "Il y a beaucoup de clients qui se sont orientés vers des offres d'entrée de gamme qui sont à 20 euros ou à moins, mais qui sont loin d'apporter les performances de la 4G. L'objectif, pour un opérateur comme SFR, c'est de faire revenir le client vers des offres aux alentours de 30 euros", explique Alexandre Wauquiez, directeur réseau SFR. Free, le seul opérateur qui ne s'est pas lancé dans la bataille, dénonce la précipitation de ses concurrents.

Moins de la moitié de la population française aura accès au réseau dès cet automne. D'autant que seuls les appareils haut de gamme, de moins d'un an, sont compatibles avec la nouvelle technologie.

Publié dans Médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article