Arrivée des corps des journalistes de RFI à Bamako : "Un vrai moment d'émotion"

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

Damien Houlès, rédacteur en chef à RFI, a assisté à l'arrivée des corps de Ghislaine Dupont et Claude Verlon à Bamako dimanche 3 novembre. Il s'est confié à Gérard Grizbec, le correspondant de France Télévisions en Afrique. 

 

 

Les corps de Ghislaine Dupont et Claude Verlon, les journalistes de RFI, sont arrivés à Bamako, la capitale malienne, dimanche 3 novembre. "Un vrai moment d'émotion", a confié Damien Houlès, qui coordonnait le travail de ses collègues au Mali, à Gérard Grizbec, le correspondant de France Télévisions. "Les corps sont arrivés vers 18h (heure locale, GMT) de Gao. Ils ont été rapatriés par Transall (un avion militaire de transport). C'est l'armée française qui les a ramenés", a indiqué le rédacteur en chef de RFI

"Le rôle en Afrique (de la radio) est trop important pour que de toute façon on puisse se permettre de quitter les différents terrains de RFI (...) On ne peut pas faire ça à nos auditeurs", a répondu Damien Houlès interrogé sur l'éventualité de cesser de couvrir les évènements au Mali. Les réactions de soutien et de sympathie, reçus du monde entier  après la mort de Ghislaine Dupont et de Claude Verlon "ne font que (...) que nous renforcer dans l'idée qu'on a raison de continuer". 

Les dépouilles des reporters quitteront le Mali lundi 4 novembre pour la France.

Commenter cet article