Armada : petit mode d'emploi pour ne pas sombrer dans la foule !

Publié le par Ce qu'il ne fallait pas rater !

 

 

Se déplacer dans le cadre de l'Armada de Rouen peut se transformer en parcours du combattant. Notre vaillante équipe web peut en témoigner !

photo2_74.jpg
Tout commence dans le métro. Plein de bon sens, les moussaillons rouennais ont délaissé leurs voitures, ce samedi, pour se rendre sur les quais. Seulement voilà, on ne se transforme pas en joyeux usager des transports en commun du jour au lendemain. Les poussettes ondulent au rythme des à coups des rames, les passagers peinent à rentrer, ou à sortir, tout le monde voulant rester groupé. C'est bête comme chou, mais rappelons le : il faut d'abord laisser descendre les passagers avant d'essayer de rentrer dans le métro, et laisser la priorité aux personnes à mobilité réduite, poussettes et autres voyageurs âgés.

On a beau être pressé, sur les quais les autres sont en mode touristes. Plutôt que de les bousculez en ronchonnant un peu, adoptez une marche tranquille, ou alors optez pour les rues parallèles, en arrière. C'est le meilleur moyen d'arriver à bon port en cas d'urgence ou de rendez-vous galant.

L'objectif principal de tout visiteur de l'Armada est de monter sur les bateaux. les files sont impressionnantes, et n'espérez pas resquiller. L'équipement indispensable : un chapeau, et de l'eau. Le soleil est votre allié, il ne s'agit pas de le transformer en prédateur... Si vous n'avez aucune patience, une seule solution : être très matinal, ou revenir en semaine.

Le pont Flaubert vous fait de l'oeil, raccourci idéal pour aller aux concerts, ou pour changer de rive. Nous vous mettons en garde, pour avoir nous même espéré prendre de la hauteur. L'attente affiche parfois jusqu'à une heure et demie, à cause des tourniquets limitant le nombre de piétons. Mieux vaut faire le tour, et utiliser les autres ponts qui ont une plus grande capacité en terme de passage.

A propos de poussettes : la foule est compacte. C'est certes un spectacle magique pour les petits, mais la foule très dense peut s'avérer un peu effrayante pour eux. On vous conseille des horaires décalés.

Quoiqu'il en soit, et nous en sommes les témoins privilégiés, voir ces bateaux venus du monde entier est un spectacle unique, alors ne vous découragez pas pour autant !

Publié dans Dans l'actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article